Retour page précédente

Plantes invasives : quelles solutions ?

La Renouée du Japon

Cette plante herbacée, mesurant de 1 à 3m, très vigoureuse est originaire d’Asie orientale. Apparue en France à partir de 1939, elle a rapidement était inscrite à la liste des 100 espèces les plus préoccupantes.

Elle colonise le milieu par dispersion de graines (débroussaillage) ou par les rhizomes. Une fois implantée elle a la faculté de rapidement envahir un secteur par :

• Son système racinaire très étendue et très dense
• Son feuillage opaque laissant peu de lumière aux autres végétaux
• Un développement rapide dès le début du printemps
• Sécrétion d’une toxine par les racines qui empêche les autres plantes de pousser

Pour lutter, ou contenir cette invasion, il suffit de faucher (débroussailleuse  avec couteau ou disque) 6 fois par an ou de procéder à l’arrachage manuel. Ces moyens de lutte permettent d’épuiser les réserves de la plante et d’empêcher la floraison.

La Phytolacca Americana (raisin d’Amérique) est une plante classée invasive et nuisible. C’est aussi une plante toxique. Elle est originaire des Etats Unis poussant d’avril à novembre et pouvant mesurer entre 1 à 2,5 mètres.

Elle est devenue invasive sur une partie des territoires où elle a été introduite, souvent volontairement comme plante décorative ou pour d’autres usages. Elle est un danger pour les populations humaines et certains animaux. Sa concentration en toxines croît avec la maturité de la plante. Ses fruits sont toxiques pour les enfants et de nombreux animaux ; la plante est néanmoins encore vendue et cultivée comme espèce horticole ornementale. Dans la nature elle est retrouvée dans des pâturages, et souvent sur des zones récemment déboisées (coupes rases) ou désherbées (jardins, friches), le long de clôtures et lisières forestières et dans des zones de collectes de déchets.

Pour lutter, ou contenir cette invasion, il suffit de :

• Couper les parties aériennes régulièrement si le foyer est trop important afin d’éviter la floraison.
• Arracher la plante avec sa racine pivot avec une pioche Il est très important de ne pas mettre les végétaux et racines au compostage. 

Ces végétaux doivent être ramassés, mis en sac poubelle noir et jetés dans les poubelles vertes pour être incinérés.

Vous avez des questions ? Jacques Renaudie, du service développement durable est à votre écoute au 05 53 31 12 09.