Retour page précédente

COVID-19 : Marchés alimentaires

Interdiction de la tenue des marchés 

Par son décret n° 2020-293 du 23 mars 2020, le Gouvernement indique que « La tenue des marchés, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet, est interdite » (article 8, point III).

Ce même décret prévoit toutefois l’existence d’une dérogation au principe en précisant que « (…) le représentant de l’Etat dans le département peut, après avis du maire, accorder une autorisation d’ouverture des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d’approvisionnement de la population si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles mis en place sont propres à garantir le respect des dispositions de l’article 1er et de l’article 7 ».

Aujourd’hui, la tenue de marchés sur le territoire de la commune de Sarlat n’apparaît pas conforme aux mesures prises par le Gouvernement, ni compatible avec l’esprit de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19.

En tout état de cause, les conditions d’obtention d’une dérogation ne sauraient être remplies à ce stade de l’épidémie.

Aucune dérogation ne sera donc demandée dans l’immédiat au représentant de l’Etat, de telle sorte que l’interdiction de principe de tenue des marchés s’appliquera à Sarlat.