Retour page précédente

COVID-19 – Les premières mesures immédiates pour l’économie locale

L’épidémie du Covid-19 a un impact majeur sur l’économie du sarladais et en particulier sur notre ville. Des dizaines d’emplois sont concernés. 90 % de nos entreprises sont impactées à différents niveaux. Les secteurs du commerce, des services et du tourisme seront les plus durement touchés. 

Nous voulons que tout soit fait rapidement pour les aider à surmonter ce moment difficile et atténuer autant que possible l’impact social et économique de cette crise. Ainsi, en complément des dispositifs pris par le Gouvernement et la Région, la ville de Sarlat se mobilise en prenant un premier train de mesures immédiates pour les artisans, les commerçants et les associations locales qui, dans le contexte actuel, sont confrontés à des difficultés sans précédent. Ces premières mesures d’accompagnement s’appliquent sans délai. Elles portent sur :

 

1 – L’effacement de la facturation des loyers et des droits d’occupation du domaine public avec effet rétroactif au 1er janvier 2020, et cela jusqu’à un mois après la réouverture des commerces :

• Loyers perçus par la ville de Sarlat pour les activités commerciales et les associations à caractère culturel et social qu’elle héberge. 
• Paiement des droits d’occupation de l’espace public pour les activités économiques. Cette disposition s’applique aux marchés (couvert et de plein air), aux terrasses et aux étalages divers…
• Stationnement gratuit sur l’ensemble de la ville jusqu’à nouvel ordre.

 

2 – L’exonération de la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure (TLPE) pour les commerces et entreprises qui ont dû fermer leur établissement.

 

3 – Un renforcement de la visibilité de nos producteurs locaux et de nos commerces ouverts.

La ville a activé sa plateforme pour les producteurs et les petits commerçants pour l’utiliser comme un annuaire ou un marché alimentaire virtuel depuis le 30 mars dernier. Ce nouvel outil, qui permet aux commerçants ouverts de gagner en visibilité auprès des habitants qui en ont besoin, recense déjà près de 35 commerçants. Cet annuaire, doté d’une cartographie, est élargi à la Communauté de communes et à l’ensemble du sarladais. Les commerçants qui souhaitent y être recensés sont invités à créer leur formulaire sur jeparticipe.sarlat.fr

 

4 – Un soutien au monde associatif

Nous allons résolument soutenir les acteurs du monde associatif, qui se mobilisent toute l’année pour animer et organiser des événements dans nos communes, contribuant à l’attractivité de nos commerces et de nos quartiers. Nous allons réévaluer leurs subventions de fonctionnement parce qu’elles auront subi des baisses de recettes dues à des annulations d’événements. 

 

5- A ces premières mesures locales, s’ajoutent des aménagements aux règles de la commande publique :

Prolongement des délais pour permettre aux entreprises de réaliser les prestations et les travaux sans pénalités de retard
Accélération des paiements des fournisseurs pour limiter les problèmes de trésorerie
Possibilité de verser des avances au-delà de 60 % du montant de la commande
Possibilité d’une indemnisation pour l’entreprise en cas de résiliation ou d’annulation de la commande
 
« La ville est, particulièrement dans la période que nous vivons, un maillon essentiel pour maintenir le lien social, mettre en œuvre la solidarité et soutenir autant que faire se peut, les entreprises, l’artisanat et le commerce local… », souligne le maire de Sarlat Jean-Jacques de Peretti, « …avec la Communauté de communes et l’ensemble des acteurs économiques du territoire, elle s’engage  pour préserver notre tissu économique et accompagner la sortie du confinement avec des solutions appropriées pour chaque secteur d’activité. »