Retour page précédente

Appel aux propriétaires de baux commerciaux

De nombreux commerces du territoire se voient imposer une fermeture administrative jusqu’au 30 novembre au moins.

Alors que beaucoup ont déjà subi de plein fouet l’arrêt de leur activité en avril dernier avant un lent redémarrage, ce nouveau coup dur, à l’approche des fêtes de Noël et alors que les stocks sont déjà faits pour la plupart, va peser encore davantage sur les commerces du Sarladais.

Comme lors du premier confinement, la ville de Sarlat, la Communauté de communes Sarlat Périgord Noir et l’association Avenir Sarlat se mobilisent pour aider et accompagner les commerces et les entreprises du territoire :

• Le guichet unique d’aide et d’accompagnement est toujours actif ; Christelle Villemiane étudie chaque situation et mobilise les aides disponibles au cas par cas (Tél. 06 07 07 13 94)

• Le site-vitrine jeparticipe.sarlat.fr a été remanié dès le début du mois de novembre et recense toutes les solutions proposées par les commerces (commandes, livraisons, retraits) ainsi qu’un lien sur leur page Facebook ou leur site internet.

• Dans le même esprit, une campagne de communication est en cours sur les réseaux sociaux et sur les panneaux d’affichage municipaux pour inciter les habitants à privilégier l’achat local.

Pour compléter ces dispositifs, Jean-Jacques de Peretti, Président de la Communauté de communes, Benoît Secrestat, Vice-président en charge du développement économique et Etienne Aussedat, président de l’Association de commerçants Avenir Sarlat lancent un appel aux propriétaires bailleurs :

« Les charges des loyers sont lourdes et restent dues malgré l’absence de chiffre d’affaires. Aussi, le Gouvernement a pris des mesures incitatives pour les propriétaires.

Grâce à un système de crédit d’impôts, les dispositions prises vont aider les propriétaires à consentir une aide pour novembre et au-delà pour les petites structures.

Mais c’est aux propriétaires-bailleurs qu’il revient de bien vouloir mobiliser les dispositifs pour enclencher une réaction en chaîne qui sera profitable, in fine, aux preneurs et aux bailleurs.  Leur initiative solidaire sera l’une des clés de la survie de la vie commerciale du territoire ».

Des informations sur le crédit d’impôt

Le gouvernement a pris l’engagement d’introduire dans le projet de loi de finances pour 2021 un crédit d’impôt visant à inciter les bailleurs à participer au soutien aux entreprises les plus affectées par les mesures restrictives mises en œuvre depuis le 30 octobre 2020.

Le crédit d’impôt bénéficiera à tous les bailleurs, personnes physiques et personnes morales, quel que soit leur régime fiscal, qui abandonnent au moins un mois de loyer dû par des entreprises fermées administrativement ou appartenant au secteur de l’hôtellerie, des cafés et de la restauration.

Ce dispositif évitera aux bailleurs de se retrouver confrontés à un défaut de paiement ou à des impayés du locataire et permettra aux entreprises de bénéficier de loyers considérablement réduits.

Le détail du dispositif :

Loyers de novembre 2020

  • Entreprises jusqu’à 250 salariés : les bailleurs qui renonceront aux loyers de novembre pourront bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % du montant des loyers abandonnés.
  • Entreprises entre 250 et 5000 salariés : les bailleurs qui renonceront aux loyers de novembre pourront bénéficier d’un crédit d’impôt des deux tiers du montant des loyers abandonnés.