Retour page précédente

Multiplication des chats errants à Sarlat

Pour faire face à la multiplication des chats errants, la Ville de Sarlat fait appel à la Fondation 30 Millions d’Amis, afin de mettre en place des opérations de stérilisation.

Alors que près d’une centaine de chats sans propriétaire se promènent librement dans les quartiers de la ville et que cette population n’est pas stabilisée, la mairie a décidé de faire appel à la Fondation 30 Millions d’Amis pour stériliser ces chats.
Fin juin, le maire a acté la signature d’une convention de partenariat avec cette Fondation, pour la «mise en place d’une action visant à maîtriser les populations de chats errants sans propriétaire par le contrôle de leur reproduction».
«Si aujourd’hui la situation n’est pas catastrophique, nous ne sommes pas en position de dire qu’il y a moins de chats errants aujourd’hui qu’hier à Sarlat. Il faut par ailleurs savoir qu’un couple de chats non stérilisés peut engendrer jusqu’à 20000 descendants en 4 ans !» précise Jean-Jacques de Peretti, maire de Sarlat.
En agissant de la sorte, Sarlat s’inscrit dans un mouvement global puisque, depuis 2013 et la mise en place d’une convention type par la Fondation, 600 mairies ont passé ce partenariat.
 
Pourquoi choisir la stérilisation ?
L’euthanasie des chats errants ne règle pas le problème de prolifération, car, si des chats résident en un lieu, c’est qu’il existe un biotope favorable et les éradiquer entraîne leur remplacement spontané et immédiat par d’autres. De fait, pour maîtriser les populations, 30 Millions d’Amis propose des solutions dans le respect de l’animal, c’est-à-dire par la stérilisation.
Très concrètement, la Fondation participe financièrement aux opérations de stérilisation après que l’association Pirate ait assuré la capture des chats errants sans propriétaire : 80 euros sont versés pour une ovariectomie et 60 euros pour une castration, qui est mois onéreuse.
L’opération de capture et de stérilisation sera conduite à Sarlat jusqu’au 31 juillet 2018 dans les secteurs du Sablou, du Colombier, de l’Abbaye Sainte Claire, de la Calprenède et de la Croix d’Allon.